Créer une application mobile payante aujourd’hui


Si vous disposez déjà d’un site internet, alors pourquoi faire une application mobile ? Sans doute car plus de la moitié du trafic internet mondial passe par les smartphones. Dans les pays de la zone Asie-Pacifique, cela représente les trois quarts. L’appareil mobile intelligent a détrôné le desktop. Les mobinautes passent en moyenne 3 heures par jour sur leur portable et à utiliser leur caméra.

92 % de ce temps s’écoule sur une application Android ou iOS. Les besoins sont exponentiels, ces applis natives plébiscitées. Au fil du temps, les applis payantes se sont installées dans notre quotidien. Créer une application mobile payante répond à une problématique. Elle peut également être une source de revenus conséquents.

CONTENU:


Quelles sont les caractéristiques des applications payantes ?


Il existe de nombreuses applications payantes sur les stores Apple et Google. Certaines sont d’ailleurs devenues incontournables. Ainsi, créer une app payante est un projet tout à fait envisageable et de développement facile. La monétisation, en rendant l’application mobile payante, peut prendre plusieurs aspects.

Comment fonctionne une app payante ? Le paiement est initié lorsque le mobinaute lance le téléchargement de votre application. Il s’exécute automatiquement sur smartphones ou tablettes indifféremment. La somme est prélevée sur le compte iTunes ou Google Play du client. Cela peut être un paiement unique, ou récurrent (système d’abonnements mensuels ou annuels). Sur cette vente, les Stores perçoivent une commission de 30 %.

D’autres moyens existent pour rendre payante une appli native.
 

Les achats in app

Le mobinaute achète des éléments dans l’app. Ce sont des points de vie, des options complémentaires, des fonctionnalités poussées comme l’accès à l’appareil photo. Votre client est prêt à payer pour obtenir des services premiums.

Les publicités

Elles s’affichent sur votre app dès son ouverture. Le principe est de louer une partie de l’écran à une régie publicitaire. Elles sont nombreuses (AdMob, Direct, Swelen, MobParter). C’est en suivant ce principe que le développement d’applications mobiles freemium s’est répandu. Les téléchargements de votre application sont gratuits, mais font de la promotion publicitaire. Ils deviennent payants si le mobinaute ne veut pas voir l’annonce.

Les applications eCommerce

Elles permettent d’effectuer des achats. Vous proposez des biens et services sous un format adapté à tout appareil mobile. Le développement mobile de type e-commerce requiert l’expertise de professionnels spécialisés (enjeux métiers et enjeux financiers autour du tunnel de vente). En interne, le travail des équipes en marketing mobile feront le succès de votre apps.


Comment développer une application payante ?


Exploiter une appli payante requiert la publication sur les Stores. La sortie de votre application est soumise à une condition. Elle doit être native, une web app ne peut pas y être éditée. Le travail de vos équipes doit donc se concentrer sur les apps natives.

Il est nécessaire de développer une app native pour chaque système d’exploitation visé. Les systèmes d’exploitation Android et iOS ne touchent pas les mêmes publics. Les utilisateurs iOS ont une plus forte propension à dépenser pour obtenir des services. Cependant, Android vous donne accès à une plus large exposition (75 % des smartphones).

Pour créer des applications natives et payantes, il existe 3 solutions :

  1. L’agence spécialisée dans le développement d'applications mobiles. Vous recevez, clé en main, une app pour smartphones ou tablettes. Elle sera sur-mesure et performante. Son seul défaut est son coût élevé : entre 10 et 50 k€.
  2. Développer son appli soi-même. Pour cela, il faut apprendre le développement mobile, et assimiler les langages de programmation de chaque système d’exploitation. Ce sont Java ou Kotlin pour Android, Objective-C ou Swift pour iOS. Vous devrez vous-même vous charger du lancement et de la promotion à la sortie de votre application.
  3. Vous orienter vers un App Builder. Sans connaissances techniques en codage, vous créez des applications natives. Vous réalisez une seule version. Elle est ensuite automatiquement déclinée sur les 2 systèmes d’exploitation. Les coûts de production sont alors divisés par 20 par rapport à une agence.


Pour en savoir plus, quelques statistiques clés.


Les magasins d’application ont généré 72 milliards de dollars de revenus en 2018. 54 milliards proviennent uniquement des jeux pour smartphone ou tablette (source Sensortower). La catégorie communication et social en représentait la moitié. Les applis de voyage ont connu une progression de 70 %.
L’application payante représente seulement 10 % des apps sur l’App Store, et 5 % du PlayStore. L’App Store a généré 80 % de revenus de plus que le Play Store en 2019 pour un nombre de téléchargements deux fois moins important.

En 2019, 60 % des applications pour smartphone ou tablette seront rentabilisées par la publicité. Les pays émergents sont les plus gros usagers d’applis. La Chine représente 50 % des téléchargements en volume, et 40 % en valeur. D’ici 2022, l’APAC (région Asie-Pacifique) sera à l’origine de 64,8 % des dépenses (Source App Annie).

Les apps hors jeux devraient capter une fraction grandissante du marché. En valeur, leur part devrait augmenter de 75 milliards de dollars. Ce sont les modèles à abonnements qui devraient engendrer cette hausse. Les apps de rencontre, streaming vidéo et musique utilisent majoritairement ce modèle.
Le nombre de devices en fonctionnement devrait croître de 56,4 %. En 2018, les dépenses moyennes par device s’élevaient à 5,50 dollars. En 2022, elles devraient se chiffrer à 25,65 dollars, soit une progression de 230 %.

POUR ALLER PLUS LOIN :


Quelle est la plus-value d’une appli mobile par rapport à un site web responsif ?


L’appli mobile accède à des fonctionnalités natives du smartphone. Ce sont l’appareil photo, le GPS, le micro, des outils marketing mobile. Elle permet l’envoi de notifications push personnalisées. L’image de l’entreprise est valorisée.
Disposer d’une application Android ou iOS est gage de qualité. Développer une application web mobile est une solution économique. Cependant, les potentialités techniques et commerciales sont plus réduites.


Quel canal de diffusion privilégier pour diffuser son app ?


Les modes de téléchargements de votre application mobile dépendent de son type. Développer une application mobile débutant peut s’effectuer sous plusieurs formes. L’appli mobile peut se diffuser sur le web ou dans les stores. D’un côté, l’appli native est parfaitement intégrée à l’écosystème technique du smartphone. Ses fonctionnalités sont avancées, et votre image de marque est renforcée. Les inconvénients sont son coût et son délai de mise en place. Une application web est téléchargeable directement depuis une URL. Elle est indexée par les moteurs de recherche, il faut travailler le SEO pour induire un bon référencement. Plus rapide à réaliser, un seul langage de programmation suffit. L’appli sera ensuite déclinée pour les diverses plateformes.


Qu’est-ce qu’une appli hybride ?


L’application native est réalisée en langage natif. Une application Android sera codée en Java ou Kotlin. Les codes Swift ou objective C sont réservés à l’appli iOS. Une app hybride est développée avec des technologies web. Pourquoi développer une application mobile hybride ?
Il s'agit des applications mobiles intégrées dans un framework (par exemple ReactNative) spécifique. Il lui permet d’être publiées sur les stores. Elles peuventt mobiliser des fonctionnalités internes, mais reste moins performante qu’une application native.

Conseils Pour Créer Une App