Que doit contenir le cahier des charges pour créer une application smartphone ?


Après vos multiples recherches et réflexions, vous avez franchi un cap. Vous avez décidé de vous lancer dans la réalisation d’applications mobiles. Vous savez donc que les mobinautes sont plus nombreux que les internautes et que votre application servira un marché prioritaire en croissance et en vigueur.

Comment bien démarrer le travail de production ? Un cahier des charges pour créer une application mobile pour smartphone doit être créé. Grâce à lui, tous les acteurs du projet travaillent sur des objectifs communs dans le développement et la lancement. Il permet d’introduire le contexte chez les acteurs entrants. Il décrit précisément les buts à atteindre. Sans lui, créer une application pour iPhone et Android risque d’être un échec.

CONTENU:


Contexte et objectifs


Créer des applications mobiles requiert une grande organisation. La formalisation est indispensable car elle sert à délimiter le périmètre de l’app, dans tous les aspects.

Faire comprendre l’environnement est la première des priorités. Cela donne du sens et des repères aux acteurs. Vous pouvez présenter et tracer le portrait de votre société. Vous pouvez aussi décrire sa situation, si cela permet d’expliquer la décision de créer une app . Aborder la plus-value attendue de l’app est pertinent. Vous pouvez évoquer ses objectifs à moyen et long terme.

Dresser un tableau descriptif du ou des buts de votre application mobile permet de détailler les objectifs qualitatifs de l’app et axes de développement. Son rôle, les solutions apportées aux consommateurs en font partie. Quelles innovations doit-elle fournir au marché ? Quels services inclut-elle ? Les objectifs quantitatifs seront abordés : les volumes de visites, de téléchargements, de fréquence d’utilisation.

La définition de vos cibles sera bien sûr intégrée au document. Quels sont vos clients - CSP, âge, usages ? Quel système d’exploitation voulez-vous privilégier ? Souhaitez-vous plutôt vous étendre sur plusieurs OS ? Quelles sont les zones géographiques visées ? Ce sera également le moment de définir votre modèle économique, et ses conséquences technologiques et marketing. Partez-vous sur une app gratuite, payante ? Envisagez-vous des dépenses in-app, une app par abonnement ? Le financement par la publicité vous tente plus qu’autre chose ? Vous devez vous prononcer avant d’entamer la production.

Définir l’écosystème est très utile et permet d’intégrer votre projet. Quel est l’existant disponible ? Un site internet, des réseaux sociaux sont-ils déjà en place ? Quelles seront les connexions entre votre appli et les autres outils de l’entreprise ? Il peut être indispensable de créer des schémas et indiquer des références.
Enfin, vous devez surtout organiser un planning. Vous pourrez y intégrer une stratégie de pré-lancement et de lancement. N’oubliez pas de prévoir, c’est essentiel, un budget. Techniquement, tout ou presque est réalisable. Mais les coûts peuvent monter très vite. Vous devez les maîtriser.


Spécifications fonctionnelles et mise en œuvre technique


Les applications mobiles sont multi-services et protéiformes. Votre document de référence doit approfondir avec précision certains aspects. Les équipes techniques auront une vision plus claire du produit que vous souhaitez.

Le parcours client devra être dépeint étape par étape, avec une attention particulière portée à celles qui sont les plus importantes. Le moment du paiement en ligne en fait partie. Vous devrez inclure des maquettes et descriptions.

Vous réaliserez une solide charte graphique. Celle-ci se confectionne en fonction de l’environnement de l’app. Elle a pour but de donner une cohérence au design et à l’UX. L’étude de l’ergonomie en fait donc partie à part entière. Pour cette phase, vous pouvez citer des sources d’inspiration. Les grandes applis populaires peuvent vous servir.

Dressez une liste des fonctionnalités voulues. Certaines sont un facteur discriminant concernant la technologie. Mobiliser l’appareil photo, la géolocalisation, exclut d’office certains types d’apps. En outre, l’ajout de fonctionnalités a un impact fort sur les coûts de développement de votre application.

Évaluez et formalisez les contraintes de l’environnement. Quelle mise en œuvre doit être envisagée du point de vue des connexions ? Quelles sont les applications tierces à relier ? Quels documents doivent pouvoir être récupérés (logistique, comptabilité) ? Quels sont les CRM, ERP, base de données à rattacher ?

Définissez comment vous souhaitez gérer l’app. Quelle ligne voulez-vous adopter sur son pilotage quotidien ? Quel est votre degré de liberté et d’autonomie idéal ? Comment cela doit-il être prévu ? Cette question impacte le format du back-office. Cela déterminera ce que vous pourrez mettre en oeuvre sans faire appel à un développeur.

Vous pouvez également définir le niveau d’accompagnement désiré pour la conception. Si vous avez des compétences internes, il peut être distant. Sur certains sujets, vous pouvez demander à ce que vos fournisseurs habituels soient mobilisés. Par exemple, les maquettes peuvent être confiées à votre graphiste régulier.

Tous ces points permettront aux acteurs sollicités de faire une suggestion cohérente. Ils pourront vous proposer une architecture technique adéquate.


Les différentes étapes du développement d’une application


Un document de référence n’est pas nécessairement exhaustif dès le départ. Nous vous avons présenté des éléments qui peuvent vous permettre de le rédiger. Sa fonction est de permettre d’entamer les premières actions concrètes. Voici comment il s’intègre dans le processus de conception.

Vous avez défini différents jalons de la mise en œuvre de votre projet. Vous démarrez par la matérialisation du parcours client. C’est l’une des étapes fondamentales. La réalisation de la charte graphique et des maquettes des pages y succède immédiatement. Cela vous sert à valider vos idées d’interface, de menus, de pages.

Les fonctionnalités et la connaissance des cibles permettent de déterminer la technologie à employer. Une fois parvenue à ce stade, la production technique peut commencer. Une validation progressive et minutieuse doit coïncider entre le client et le développeur. Les tests successifs sont des atouts majeurs pour valider le travail réalisé. L’appareil photo, la géolocalisation sont-ils opérationnels ? Quel est leur impact sur la consommation de batterie, le temps de chargement ?

N’oubliez pas de lister le rôle de chacun, entre vous et le développeur. Cela permet d’aboutir à une recette finale, en prévoyant une validation fonctionnelle et technique. Viendra le moment de lancer la soumission de votre application sur les Stores. La promotion, le contrôle des statistiques viendront en aval du processus.

POUR ALLER PLUS LOIN :


Quel est le meilleur langage de programmation pour la mise en œuvre d’une application mobile ?


Les langages natifs sont les plus performants. Ils permettent la création d’une application native totalement adaptée au système d’exploitation. Depuis la conférence i/o Google 2019, Kotlin a été adoubé pour Android comme langage de développement. Développer une application Android en C peut donc être une option judicieuse. Pour une app iOS, Objective-C est le langage historique. Swift a été mis en place en 2014. Des langages utilisés pour la programmation web peuvent aussi être utilisés. En effet, Java est toujours en lice.


La différence d’ergonomie entre un site web et une application mobile


Un site web vous offre la possibilité de montrer plus de contenus. Les graphismes sont plus vastes, l’écran est plus large. Les combinaisons multimédias peuvent être riches et multiples. Le pointeur de navigation est plus fin, puisqu’il est contrôlé par la souris. Une application conduit à confectionner une interface verticale. Les écrans sont plus petits, les étapes du parcours utilisateur doivent être plus courtes. Vous pouvez créer une application Android avec localisation incluse.


Quelle est la meilleure façon de construire soi-même une application native ?


Il est tout à fait possible de faire vous-même la conception de votre application ? C’est une bonne idée si vous en avez les compétences. Sinon, il vous faut apprendre à coder totalement. C’est un processus long et complexe. De plus, l’effort fourni devra être doublé, une fois pour iOS, et l’autre pour Android. Utiliser un App Builder vous évitera ces contraintes. Vous mettez en oeuvre vous-même et rapidement une seule version, qui est ensuite déclinée pour plusieurs plateformes. C’est un moyen rapide et avantageux de créer une appli Android facilement .

Conseils Pour Créer Une App