7 Conseils pour éviter qu'Apple ne rejette votre application

Ecrit par le Vendredi 12 Septembre 2014

7 Conseils pour éviter qu'Apple ne rejette votre application
Il est aujourd'hui très facile de créer sa propre application mobile, grâce à des didacticiels, des cours en ligne et bien sûr des outils comme GoodBarber ! De plus en plus de personnes se lancent dans le développement d'une application dans l'espoir que leur projet sera un succès et deviendra profitable sur le plan financier. 

Alors que Google n'a que peu d'exigences au niveau de la publication d'applications sur le Play Store, Apple applique une politique plus stricte qu'on pourrait qualifier de "tolérance zéro". Le bût affiché d'Apple est de protéger ses propres clients en interdisant sur son store les applications de mauvaise qualité, avec des bugs, ou qui n'offrent simplement une suffisamment bonne expérience utilisateur. Cependant, on peut se demander si Apple s'y prend réellement de la manière la plus efficace.  

Mon travail m'amène à voir une grande variété d'applications, avec divers contenus, concepts et différentes expériences utilisateurs. J'ai déjà soumis à Apple un grand nombre d'applications, et je dois avouer ne toujours pas comprendre la logique de leurs décisions. Après tout... que celui qui n'a jamais téléchargé une application vraiment nulle ou inutile sur l'App Store lève la main!

Ce que je vois assez souvent, en revanche, ce sont des applications rejetées parce que le nom d'une plateforme concurrente apparaît quelque part dans un article ou une vidéo, ou encore parce qu'Apple considère que le public cible de l'application est trop restreint.

Comment éviter à votre app d'être rejetée

En plus d'avoir une tolérance zéro, la révision chez Apple est un processus long. Afin de vous protéger est vous assurer que tout se passe bien, suivez les précautions suivantes:

1. Mettez-vous au travail bien à l'avance (surtout si vous avez une échéance à respecter) en créant votre Compte Développeur Apple, car cela peut prendre 24 heures pour un compte personnel, et plus longtemps si le compte est pour une entreprise. 

Cette année, comme l'année précédente, nous avons eu le plaisir de rencontrer un important collaborateur de chez Apple au MWC. Comme nous discutions avec lui des délais du processus de révision, il nous a expliqué que la révision se fait par une équipe de personnes, et qu'ils garantissent une réponse entre 7 et 20 jours. Ces derniers temps, Apple semble avoir réduit ce délai car on attend rarement plus de 7 jours.

Tout cela pour dire qu'en aucun cas on ne peut attendre le jour J, où on l'a besoin de l'application, pour la publier ! Si vous souhaitez la publier à un moment précis, vous pouvez même la soumettre avec un mois d'avance et choisir l'option de publication différée à la date de votre choix. 

2. Lisez attentivement les politiques de l'App StoreCe n'est peut-être pas une lecture très divertissante, mais c'est une pilule qu'il faut avaler. Vous allez apprendre, entre autre, qu'il est strictement interdit d'insérer des logos d'Apple ou d'autres marques déposées, il est interdit de se référer à d'autres personnes sans leur autorisation, qu'on peut utiliser la géolocalisation uniquement si elle absolument indispensable au bon fonctionnement de l'application, etc.

3. Faîtes attention au design et à l'expérience utilisateur, c'est tout aussi important que le contenu. Demandez à d'autres personnes de tester l'application pour vous et recueillez leur avis sur la navigation, l'apparence de l'application, etc. Vous verrez tout de suite si votre app a encore besoin d'un peu de travail.

4. Testez votre application ad-hoc plusieurs fois. C'est une copie exacte de l'application que vous allez envoyer à l'App Store, et elle vous permettra de vous rendre compte avant Apple d'éventuels petits bugs.

5. Remplissez correctement les informations sur iTunes Connect. Mettez les bons mots clés, décrivez votre application en détail, choisissez la bonne classification (si votre app contient des contenus destinés à un public adulte, comme le sexe ou l'alcool, n'oubliez pas de le mentionner, sinon elle sera rejetée) et assurez-vous que toutes les URLs fonctionnent correctement. Tout doit être clair et transparent pour l'utilisateur final.
7 Conseils pour éviter qu'Apple ne rejette votre application

7 Conseils pour éviter qu'Apple ne rejette votre application
6. Cochez les bonnes cases concernant le Advertising Identifier et le Third Party Content (contenu de sites tiers). Si vous êtes un utilisateur GoodBarber, vous trouverez une aide en ligne détaillée sur la soumission de votre application à l'App Store.

Quand vous soumettez votre application, vous allez être interrogé sur l'utilisation de l'Advertising Identifier (IDFA) pour montrer de la publicité. Si vous indiquez que vous vous servez de cet identifiant mais vous n'avez pas de pubs dans votre application ou les pubs ne sont pas affichées correctement, l'application sera rejetée. Quand vous testez l'application, veillez donc à ce que toutes les publicités fonctionnent correctement. 

D'ailleurs, si vous indiquez que votre application n'utilise pas l'IDFA quand en réalité elle le fait, votre application recevra le statut "Invalid Binary" et sera rejetée. On vous demandera également si votre application affiche du contenu des sites tiers, et cela comprend même un simple lien vers un autre site web. Nous vous recommandons donc de répondre systématiquement "oui" à cette question.  

7. GoodBarber vous fournit une liste d'étapes obligatoires et recommandées avant la soumission de votre application. Dans la capture d'écran ci-dessous, vous pouvez voir quelques éléments qui sont essentiels pour que votre application soit approuvée.

Si vous suivez tous ces conseils, vous avez 99% de chances que votre application soit acceptée - mais croisons toujours les doigts, on ne sait jamais !

Les causes de rejet de la part d'Apple

Le volume des applications développées crée certainement beaucoup de travail pour l'équipe de révision à Cupertino. C'est peut-être la raison pourquoi on peut trouver cet article sur le site d'Apple : Common App Rejections, les causes les plus fréquentes de rejet, soit une liste des raisons principales de refus. Pour la dernière semaine du mois d'août 2014, pas moins de 14% des rejets sont imputables au manque d'information, et dans 8% des cas c'est à cause de bugs.
7 Conseils pour éviter qu'Apple ne rejette votre application

D'un côté, nous avons donc Apple qui paraît avoir perdu patience à cause ce qu'ils estiment être un torrent d'applications "pas à la hauteur de leurs exigences", et de l'autre côté des personnes qui payent un abonnement de 99$ par an, juste pour voir leur application rejetée à cause d'un détail en apparence anodin.

Qui l'emportera? Les deux parties trouveront-elles un terrain d'entente ? Qui sait ! 

Apple est clairement trop exigeant à bien des égards, mais cette politique permet en même temps à Apple d'exercer un contrôle total sur l'App Store et contraint les développeurs à faire de leur mieux quand ils développent une application.

Je suis un grand fan des produits Apple, mais quand je pense à leur ancienne devise de "rupture avec le statut quo", je ne peux pas cacher que je suis un peu déçu. 

“À tous les fous, les marginaux, les rebelles, les fauteurs de troubles… à tous ceux qui voient les choses différemment — pas friands des règles, et aucun respect pour le status quo… Vous pouvez les citer, ne pas être d’accord avec eux, les glorifier ou les blâmer, mais la seule chose que vous ne pouvez pas faire, c’est de les ignorer simplement parce qu’ils essaient de faire bouger les choses… Ils poussent la race humaine vers l’avant, et s’ils peuvent être vus comme des fous – parce qu’il faut être fou pour penser qu’on peut changer le monde – ce sont bien eux qui changent le monde.”  Apple Inc.



Bon, merci pour cet article. Je vais publier mon application sur les paris sportifs spécialisés dans le tennis, et je peux vous garantir que j'ai une trouille bleue. J'ai beau tourner et retourner dessus, elle me semble au point, mais on n'est jamais sûr ! Croisons les doigts !
Merci pour ce très bon article, je viens de réussir la publication de mon application consacrée au matériel de chromothérapie et à la relaxation par les couleurs, ce n'était pas forcément simple, il faut être carré du début à la fin avec la pomme, et après ça passe. Patience, c'est le mot pour être publié en temps et en heure...
http://www.colorinside.fr
Oui... et aussi insister lourdement en signifiant votre incompréhension lorsque votre App est rejetée ! Ce qui fut mon cas pour une application de BD indépendante en plusieurs langues. Mon App a été rejetée parce que pour iTunes ce n'était pas une App mais un livre, il a donc fallu que je mail à droite et à gauche chez Apple (la validation des Apps est nichée dans un bunker près du noyau de la Terre) en leur expliquant ironiquement ce qu'était un livre et ce qu'était une app... résultat des courses au bout de 10 jours j'ai reçu un mail me signifiant que mon app était une nouvelle fois en examen, puis le lendemain, validée... Bref, il faut insister gentiment aussi parfois...

Entrez votre adresse email