Christelle, développeuse et WP7-addict

Ecrit par le Jeudi 29 Décembre 2011

Christelle, développeuse et WP7-addict
Christelle Thiry n’est pas la seule fille du CampusPlex, mais elle a l’honneur d’en être la seule développeuse. Plongée à longueur de journées dans ses deux écrans 24 pouces, elle ne compte plus les heures passées sur ses environnements de développement. Et pour cause, elle a en charge deux plates-formes : Android et Windows Phone 7. Un challenge de taille que cette jeune informaticienne a relevé sans rechigner. Jongler quotidiennement entre le Java et le C sharp ne lui fait pas peur.

Qui es-tu et quel est ton parcours ?

Je me suis d’abord orientée vers les compétences de réseau, avec un BTS Informatique de Gestion et Administrateur Réseaux. Je me suis ensuite spécialisée dans le développement, en suivant le cursus informatique de l’Université de Corte : licence IUP Nouvelles technologies de l’Information et de la Communication, puis master Intégration des Systèmes d’Information. Avant de rejoindre l’équipe GoodBarber, j’ai quitté mon île natale pour intégrer un poste de développeuse Java/J2EE chez Capgemini Finance et Services, à Paris. Je suis ensuite redescendue plus au Sud, à Marseille, pour un emploi d’Ingénieur d’étude et de développement chez Gyptis International. Lorsque j’ai appris qu’une entreprise spécialisée dans le développement mobile ouvrait ses portes en Corse, j’ai postulé pour un emploi car je me suis toujours intéressée au développement mobile. Même si j’aime beaucoup le langage Java ainsi que la plate-forme Android, WP7 m’a totalement séduite.

Pas trop dur d’être la seule fille à développer au milieu des codeurs barbus de l’équipe ?

Non, j’ai moi même une barbe ! Plus sérieusement, depuis que j’ai décidé de me lancer dans une carrière informatique, j’ai toujours été entourée par une forte présence masculine, ce qui n’a jamais été une difficulté. Et puis l’équipe GoodBarber n’est pas trop désagréable dans l’ensemble :-), il y a une très bonne entente au sein du groupe.

Quand on fait du développement mobile et que le monde entier a les yeux rivés sur Apple, comment décide-t-on de se consacrer à Microsoft ?

Dès sa sortie, on a tous été impressionnés par la plate-forme de Microsoft ; particulièrement moi. Quand l’entreprise a fait le choix d’étendre son savoir-faire à WP7, en 2010, j’ai pris en charge les développements de cette nouvelle plate-forme de façon très naturelle. Je pense que c’est une plate-forme novatrice qui a un bel avenir devant elle.

Toi qui dispose d’une expérience multi-plateformes (Android et WP7), quelles sont selon toi les spécificités du SDK* de WP7 ?

Pour la refonte de son système mobile, Microsoft a décidé de baser son SDK sur des outils déjà éprouvés. Cela permet aux développeurs travaillant déjà avec Microsoft de ne pas être dépaysés. Le SDK WP7 est donc une version allégée du framework Silverlight et disposant de librairies propres au monde du mobile : optimisations, écran tactile, multitouch, micro, etc. Pour le développement de jeux mobiles, là aussi, Microsoft a décidé d’utiliser un framework existant. Il s’agit de XNA qui permet de développer des jeux Xbox 360 entre autres. Au final, on développe nos applications WP7 en .Net avec C# et Silverlight. Grâce à cela, dès sa sortie, une grande communauté existait déjà. Beaucoup d’aides, d’améliorations et d’optimisations voient rapidement le jour en permanence. Parmi les outils du SDK, on trouve aussi Expression Blend, logiciel permettant de designer aisément les applications. En bref, le SDK est cohérent et sa prise en main facile. Un point qui reste à améliorer et qui le sera avec le temps : les fonctionnalités ne sont pas encore aussi étoffées que chez les deux grands concurrents.

L’année 2011 a été marquée par l’annonce du partenariat Microsoft-Nokia d’abord puis par la sortie de la version Mango de WP7. Microsoft a envoyé sa cavalerie sur le marché du mobile ?

En effet, WP7 a connu des débuts difficiles du fait du retard engrangé sur les deux plates-formes majeures, à savoir Android et iOS. Windows espère donc implanter définitivement son système grâce à Mango qui est beaucoup plus aboutie, plus stable, plus rapide mais aussi et surtout grâce à ce partenariat avec Nokia. WP7 mérite de connaître le succès. Son interface utilisateur Metro est novatrice, unique et bien pensée. Bien qu’il soit en retard sur ses deux grands concurrents, Marketplace devrait lui aussi s’étoffer très rapidement. Du point de vue du développeur, c’est très agréable de développer avec les outils de Microsoft, tout est très instinctif.

Et l’avenir de Microsoft dans les tablettes ?

Microsoft a une vraie carte à jouer avec le marché des tablettes. En effet, Android a encore du mal à s’implanter et c’est donc très largement Apple qui est leader à ce jour. Le marché n’en est qu’à ses débuts. Avec la future sortie de Windows 8, optimisé pour les écrans tactiles, Microsoft offrira une alternative intéressante à Android et iOS. Toujours avec l’interface Metro. Cela donnera une homogénéité aux produits Microsoft (comme le fait Apple avec iOS par exemple).

Rendez-vous prochainement pour parler d’Android !



*Software Development Kit



Entrez votre adresse email