Créer une app
Retour

Edamame Restaurant: digitalisation d'un restaurant familial

le 

La période que nous venons de vivre en est la preuve : les habitudes de consommation changent, et les commerces doivent s'y adapter. Dans le domaine de l'alimentaire est la restauration, le changement du mode de consommation avait déjà été amorcé bien avant le début de la crise sanitaire. Les évènements mondiaux de 2020 n'ont fait que conforter cette tendance, et ont mis en avant l'importance pour les restaurateurs de se digitaliser et de proposer à leurs clients la possibilité de consommer leurs produits ailleurs qu'à l'intérieur de leurs établissements.

Comment proposer ce type de services lorsque l'on est restaurateur et surtout comment s'organiser pour assurer une expérience agréable à ses clients ? C'est ce que nous allons voir aujourd'hui à travers l'étude d'une app fictive, qui utilise des fonctionnalités qui vous seront très utiles si vous souhaitez développer votre propre restaurant.

Edamame*, un restaurant japonais qui se digitalise

Edamame est un restaurant japonais londonien. En activité depuis une dizaine d'année, les restaurateurs n'avaient jamais ressenti le besoin de se digitaliser. Le restaurant se trouve sur une avenue passante et jouit d'une bonne réputation. Les clients sont fidèles et apprécient la rapidité du service. Grâce à sa localisation et aux prix pratiqués, Edamame touche aussi bien les étudiants, les actifs que les familles. C'est un restaurant qui convient aussi bien au déjeuners rapides qu'aux sorties entre amis.

Il y a quelques temps, les propriétaires réfléchissaient à se lancer dans un service de livraison pour élargir leurs cibles potentielles et donc augmenter leurs ventes. Seulement, l'envergure du projet leur paraissait insurmontable, d'autant plus qu'il s'agit d'un restaurant familial, et qu'il aurait fallu embaucher des livreurs, créer un standard pour les prises de commande, trouver de nouveaux moyens d'encaisser les commandes hors du restaurant, réfléchir à une nouvelle organisation pour pouvoir assurer les commandes sur place et les commandes en livraison, déployer des efforts pour produire des outils de communication, etc. Ils ont donc mis cette idée de côté en se disant que leur service de restauration classique pourrait suffire encore quelques années. 

Etant donnée la situation sanitaire, l'Edamame a été contraint de fermer ses portes, et c'est à ce moment là que l'idée d'une digitalisation est revenue en tête de leurs propriétaires. Leur objectif ? Trouver une solution simple pour présenter leur menu clairement à leurs clients et leur permettre de commander leurs repas à distance et de venir les récupérer sur place, évitant ainsi d'avoir à assurer un service de livraison.
Voilà comment l'app Edamame est née.
L'application permet aux restaurateurs de présenter leur menu de manière claire et dynamique. Ils peuvent par exemple mettre en avant les produits de leur choix, comme c'est le cas pour leurs sushis, présentés sur la Home de l'application. 
Elle permet également aux utilisateurs de trouver facilement le restaurant afin de venir récupérer leur commande. 

Click and collect & Paiement sur place

Les propriétaires de l'Edamame ne voulaient pas proposer de service de livraison afin d'éviter d'avoir à recruter du personnel pour s'occuper de ce processus. Ils ont donc choisi de proposer un service de Click and Collect : c'est simple, les clients commandent leur repas sur l'app, puis ils viennent récupérer leur commande directement au restaurant . Ainsi, les restaurateurs n'ont qu'à préparer les commandes et attendre que les clients viennent les récupérer. Les commandes étant passées directement dans l'app plutôt que par téléphone, aucune charge de travail supplémentaire n'est appliquée pour le personnel du restaurant. Que du bonus donc ! 

Pour le paiement, c'est en suivant cette même logique que les propriétaires de l'Edamame ont décidé de ne proposer qu'un seul moyen de paiement: le paiement offline. Les clients valident leur commande via l'app, mais ils ne la paieront qu'au moment de la récupérer directement au magasin . Aucun changement donc, par rapport aux habitudes de fonctionnement du restaurant.

Organisation et définition des créneaux horaires de retrait des commandes

Afin de ne pas frustrer leurs clients et de ne pas se retrouver sous la pression d'un trop grand nombre de commandes en même temps, les propriétaires de l'Edamame ont décidé d'activer la fonctionnalité Créneaux de livraison. Elle leur permet de définir des créneaux durant lesquels les clients pourront choisir l'heure à laquelle ils souhaitent venir récupérer leur commande.
En plus de cela, des paramètres avancés leur permettent de gérer leur temps de préparation en définissant un délai minimum entre chaque retrait ainsi qu'une fréquence et un nombre de retrait autorisé par jour et par créneau horaire.

Le restaurant Edamame est ouvert du Lundi au Samedi midi et soir, et le Dimanche soir.
Afin de pouvoir assurer sereinement l'accueil des clients, les propriétaires ont décidé de créer des créneaux de retrait de 15 minutes avec un maximum de 5 commandes par créneaux. Pour avoir le temps de préparer chaque commande, un délai de 30 minutes a été défini entre le moment de la commande et le premier créneau de retrait disponible. Enfin seulement les créneaux pour le jour même sont proposés aux utilisateurs.
Voilà comment cela se présente du côté des clients de l'Edamame.
Une fois qu'ils ont fini de préparer les commandes de leurs clients, les restaurateurs n'ont plus qu'à marquer la commande comme "traitée" dans leur back office et les clients seront notifiés automatiquement par email et notification push ! Ils n'auront plus qu'à passer au restaurant récupérer leur repas. C'est simple non ?
Voilà comment il est possible pour un restaurant de gérer sa digitalisation et ainsi de proposer des services additionnels à leurs clients sans pour autant changer radicalement leur façon de travailler, et sans engendrer de frais de gestion et de communication monumentaux. GoodBarber vous met tous les outils nécessaires à disposition, ce serait dommage de s'en priver !


*restaurant et application fictifs, créés pour illustrer cet article.