RCI-Arctic, le Pôle Nord dans une app

Ecrit par le Jeudi 7 Avril 2016





RCI-Arctic, c'est l'exemple parfait de l'utilité que peut avoir une app de contenu. Créée à partir du site Eye on the Arctic, elle permet à tous de garder un oeil sur l'Arctique, n'importe quand et n'importe où. Pour en apprendre un peu plus sur cette Beautiful App, nous avons recueilli l'expérience utilisateur de Soleïman Mellali, son Rédacteur en chef.






1/ Quel a été le point de départ de l’aventure RCI-Artic?

Notre site Regard sur l’Arctique/Eye On The Arctic est à peu près unique.  Il est bilingue (anglais et français) propose des articles, des entrevues, des reportages, des blogues, des images et des vidéos sur cette partie du monde difficilement accessible, encore méconnue, mais qui suscite de plus en plus l’intérêt autant du point de vue de l’environnement et des changements climatiques que du point de vue des questions sociales, économiques et autres. Tous ceux qui s’intéressent à l’Arctique, public, scientifiques, chercheurs, spécialistes consultent notre site qui regroupe les contenus que nous produisons, mais aussi ceux des médias du la région circumpolaire. Nous avons aujourd’hui cinq partenaires médias représentant les régions circumpolaires, soit l’Alaska Dispatch News, le Alaska Public Radio Network, Radio Sweden, le News Finland et l’Independent Barents Observer, qui couvre la Norvège et la Russie.

Pour rendre nos contenus plus accessibles, il nous fallait franchir une nouvelle étape qui permettre de les consulter plus rapidement et en toutes circonstances. Le lancement d’une application était donc le moyen logique d’étendre notre offre numérique.


2/ Pourquoi avoir pris le parti du mobile?

Les services mobiles débitent l’information en continu et de manière instantanée. Ils créent un lien permanent avec les auditoires. Et, quand on sait que les trois quarts des habitants de la planète possèdent un téléphone intelligent, quel meilleur moyen de mettre à la disposition du plus grand nombre tous ces contenus intéressants?
Avec une application, les gens peuvent consulter notre offre à tout moment, de façon instantanée, en n’importe quel lieu et dans n’importe quelles circonstances.


3/ Quels conseils donneriez vous à nos lecteurs pour mener à bien un projet d’application mobile?

Essentiellement, une application ne sera intéressante que si elle fait partie d’un tout. Il faut donc qu’elle soit intégrée à votre offre globale.
Elle doit aussi permettre une navigation confortable, agréable et complète. On n’aurait pas offert une application qui permette seulement de lire nos articles sans pouvoir, par exemple, écouter les entrevues et reportages ou visionner nos vidéos.
Une application ne devrait pas non plus être réservée à un seul type de mobile, ce qui réduirait dramatiquement vos cibles. Que ce soit sur téléphone intelligent ou sur tablette, l’application doit pouvoir être téléchargée autant sur les systèmes Apple qu’Androïd.

Enfin, et c’est le plus important à notre avis, le contenu constitue la plus grande valeur. La technologie n’est pas une fin en soi, il ne s’agit pas de lancer une application pour être à la mode. La qualité du contenu offert et son originalité sont essentiels. C’est surtout sur le contenu qu’il faut miser, c’est le contenu qui intéressera ou pas les utilisateurs, c’est le contenu qui les fidélisera et fera ou pas le succès de l’application.


4/ Pourquoi avoir choisi GoodBarber pour vous accompagner dans cette aventure?

Parce que notre mandat n’est pas d’investir et de développer des applications ou des nouvelles technologies mais de produire du contenu qui intéresse nos différents publics et de leur offrir le meilleur accès possible à ces contenus. Pour ce faire, Goodbaber offre une solution simple, flexible, presque sur mesure et déjà adaptée aux différents systèmes d’exploitation. Le support technique offert est aussi un atout intéressant. Et il ne nous a jamais manqué surtout durant de nos premiers pas.  


5/ Quelles fonctionnalités vous ont été les plus utiles?

Celles de pouvoir choisir son design, de pouvoir tester l’application en temps réel, d’offrir tous nos contenus quel que soit leur format et l’accès aux statistiques.




Entrez votre adresse email