Tourisme, Presse, Radio : trois secteurs soutenus par le mobile

Ecrit par le Mardi 17 Janvier 2017

Tourisme, Presse, Radio : trois secteurs soutenus par le mobile
Ces derniers jours nous avons vu de nombreux articles se recouper autour d’une thématique commune, la part croissante du mobile dans la consommation de contenu. Les rapports d’audience sont incontestables, les supports digitaux et les apps en particulier sont le vecteur d’un certain dynamisme.

Pour preuve, trois secteurs qui se portent bien voire mieux que l’année dernière : le tourisme français, la presse et la radio.

Tourisme : la relance du tourisme français annoncée en 2017 ?

Les Echos parlent d'une embellie pour le tourisme français. Avec une année 2016 marquée par un contexte sécuritaire on aurait pu craindre le pire, et pourtant, si l'amélioration est modeste elle est suffisante pour avoir été remarquée par les experts.

Un indicateur de ce "frémissement", le Salon Rendez-vous en France, qui se tiendra en mars et annonce déjà la participation de pas moins de 1000 voyagistes du monde entier. Un rendez-vous à ajouter à votre agenda des évènements 2017 à ne pas manquer ! Par ailleurs, comme le souligne toujours l'article des Echos, il faut aussi regarder du côté des "niches" (oenotourisme, tourisme fluvial, tourisme vert), là où il y a des parts de marché à prendre, sur mobile notamment. En effet, il est évident qu'il sera plus facile de se faire sa place en 2017 dans des secteurs encore relativement sous-représentés, plutôt que d'être en compétition directe avec des acteurs hégémoniques des stores, comme Booking ou TripAdvisor !

Si vous avez un projet d’application touristique, il y a donc encore bien des concepts à explorer, au-delà des incontournables que sont une app pour une région, une ville ou un office de tourisme. Une thématique niche, davantage ciblée, la clé du succès ?

Médias : de nouveaux mode de consommation qui s’installent

Cela fait maintenant plusieurs années que le monde de la presse et des médias en général est en mutation. Face à la montée en puissance du digital, l’adaptation est devenue une nécessité. La bonne nouvelle, malgré de nombreuses craintes quant à l’avenir de la presse, il semblerait que les nouveaux usages contribuent finalement à une augmentation du nombre de lecteurs, une hausse observée au troisième trimestre 2016, selon une étude d’ACMP One Global (via Emarketing.fr ). Au total, "50,9 millions de lecteurs consomment la presse chaque mois, tous supports confondus", avec 53 % de la consommation sur des supports digitaux. La même étude souligne que "la part des lecteurs exclusifs mobile gagne du terrain" (15 %).

Encore plus significatif, l’écoute sur mobile. Le Figaro prend l’exemple de FIP, quatrième radio la plus écoutée de France et dont "75 % de la durée d’écoute se fait sur le web". Pour preuve de ce succès, la radio a diversifié son offre, sur le web exclusivement, avec l’ajout de 6 radios thématiques. Une statistique encore plus éloquente : "près d’un tier de l’audience de la musicale provient des zones où elle n’est pas écoutable en FM". 

Des arguments qui plaident plus que jamais en faveur de la création d'une application mobile pour aller au devant des voyageurs, des lecteurs et des auditeurs !



Entrez votre adresse email