F8 2016, Facebook : la plateforme Messenger lance ses bots

Ecrit par le Lundi 25 Avril 2016

F8 2016, Facebook : la plateforme Messenger lance ses bots
Hello GoodBarbers,

Comme chaque année, la Facebook Developer Conference (12 et 13 avril 2016) a introduit son lot d’innovations et de nouveautés. Et si on faisait le point sur les plus notables avec vous ?

Facebook ne se résume plus à son rôle de géant pionnier des réseaux sociaux. Mark Zuckerberg et son équipe l’ont d’ailleurs rappelé, après plus d’une décennie d’existence, l’entreprise a su se diversifier tout en conservant sa dimension sociale pour proposer aujourd’hui des services, pour le moins futuristes.

Technologie : Réalité virtuelle sociale

Vous êtes-vous déjà imaginés vivre dans un monde où le virtuel prendrait le pas sur la réalité ? Pour Facebook la frontière a déjà disparu.

Le format de vidéos à 360° que vous avez peut-être déjà aperçu dans votre fil d’actualité, ce n’était qu’un début. Le rachat par Facebook d’Oculus VR donne déjà naissance à une nouvelle expérience sociale. Il sera bientôt possible, à l’aide d’un équipement de pointe de retrouver un ami sur une plage aux Bahamas, sur l’Hollywood Boulevard ou bien dans une salle de jeux virtuelle pour prendre des selfies ou faire une partie de ping-pong.

En voici un petit avant goût qu’on pouvait voir lors de la Conférence ;) 

Applications : une priorité

Cette année les applications sont à l’honneur avec des outils tels que l’Account kit qui permet de s’inscrire et se connecter à une app avec son simple numéro de mobile ou son adresse mail. Avec la montée en puissance du format vidéo, c’est désormais la vidéo Live qui s’ouvre à tous, disponible également directement depuis l’application Facebook.

Mais le sujet incontournable de cet événement, l’annonce la plus marquante de la conférence n’est autre (selon moi) que la transformation du service Messenger.

L'avènement des bots

L’app de messagerie instantanée de Facebook connue sous le nom de Messenger compte aujourd’hui 900 millions d’utilisateurs actifs. Un chiffre qui ne passe pas inaperçu et qui attire toujours plus d’entreprises et d’associations à la recherche de proximité avec leur audience.

Chez GoodBarber par exemple, Messenger est un outil qui nous permet presque déjà de discuter en temps réel avec les utilisateurs qui découvrent notre produit. C’était sans compter sur l’annonce de Mark Zuckerberg : l’avènement des “chatbots”.

Concrètement, Facebook offre désormais aux entreprises la possibilité de développer des robots capables de chatter avec les consommateurs qui le souhaitent, et d’apprendre de leurs réponses afin de proposer des services personnalisés.

Comment ça marche ?

Il suffit simplement de se rendre sur la page Facebook d’une entreprise et de cliquer sur “contacter” à côté de “J’aime”. La page Messenger s’ouvre et si cette dernière dispose d’un chatbot, un message d’accueil informatif s’affichera. Vous pourrez alors converser à loisir avec cette messagerie automatisée.

Un pas de plus de la part de Facebook dans l’univers business, en ciblant ouvertement les entreprises, pour concurrencer les services de chatbots déjà existants, Kik et Line par exemple. Un outil qui plus est gratuit, une idée pour une communication low-cost. Et la qualité dans tout ça ?

Pour le savoir, on s’est prêté au jeu (ci-dessus). Vous pouvez par exemple d’ores et déjà demander les dernières news au chatbot de CNN avec une facilité assez déconcertante. Encore plus ludique, entamez une conversation avec Hi Poncho, ou comment tester les contours de la fonctionnalité en s'amusant. Pour les plus frileux, on pourra souligner que Messenger dispose tout de même de la fonctionnalité bloquer les messages. On pourra donc toujours reporter d'éventuels abus, de bots ;)  

Les chatbots représentent-ils l’avenir de l'échange client ? Vous utilisez Facebook pour promouvoir votre application mobile ? Seriez-vous prêt à passer les commandes au pilote automatique ?



Entrez votre adresse email