2017 : l’année du tourisme durable

Ecrit par le Mercredi 1 Février 2017

2017 : l’année du tourisme durable
"Le potentiel du tourisme en matière de développement durable est considérable". Les mots prononcés par Ban Ki-moon, alors Secrétaire général des Nations Unies, à l'occasion de la Journée mondiale du tourisme en 2015, semblent avoir été entendus. 2017 a en effet été déclarée Année Internationale du Tourisme Durable pour le Développement, par les Nations Unies.

"Le monde peut et doit se saisir du potentiel du tourisme pour accompagner la mise en oeuvre d’ici 2030 du Programme pour le Développement Durable. Trois des 17 missions de développement peuvent tout à fait s’articuler autour du tourisme : la mission 8, pour plus de croissance et du travail décent, la mission 12 pour une consommation et une production durables, la mission 14 pour préserver les ressources marines", c’est ce qu’affirme António Guterres, actuel secrétaire général des Nations Unies, dans son message pour inauguré cette Année Internationale.

Six façons pour le tourisme de participer à un élan durable

Le postulat de base c’est de considérer que le tourisme, dès lors qu’il est régulé par des valeurs comme la durabilité, la redistribution des richesses, la volonté de créer des perspectives pour les communautés locales, et autres approches progressistes, c'est en effet "plus qu’il n’y parait" ("more than you imagine", comme le résume la vidéo institutionnelle de l'Organisation Mondiale du Tourisme).

Par ailleurs, si nous avons choisi d’aborder le sujet ici c’est parce que nous sommes nous-mêmes sensibilisés aux problématiques du tourisme, à plus d’un égard. A commencer par le fait que notre maison mère est basée à Ajaccio, en Corse. Nous avons, de fait, particulièrement conscience des enjeux du tourisme, ne serait-ce qu’à l’échelle locale, préservation / conservation des paysages et des traditions, risques de pollution, marché du travail… Ensuite, en toute objectivité bien sûr ;) , nous croyons que les applications mobiles ont un rôle crucial à jouer dans le développement de meilleures, voire de nouvelles pratiques. Les applications ne répondent pas seulement aux attentes des consommateurs d’aujourd’hui, elles peuvent aussi contribuer à éduquer le public et soutenir des actions pour un tourisme plus durable :

→ en soutenant la croissance, avec des fonctionnalités adaptées à des usages de plus en plus mobiles, comme les notifications push, les alertes géolocalisées ou encore les coupons, pour dynamiser les ventes
→ en créant plus d’embauches dans le secteur, y compris de nouveaux métiers. Pourquoi ne pas imaginer lancer son agence pour répondre à la demande croissante d’apps touristiques, en marque blanche ?
→ en favorisant le développement, tout simplement en mettant en avant les acteurs du tourisme avec des outils performants, pour plus de visibilité (section Map, calendrier pour vos évènements...)
→ en faisant la promotion de la préservation de la culture, avec une app pour un musée ou même des fonctionnalités interactives, pour rassembler la mémoire d’une communauté, ou tout simplement des visiteurs 
→  en protégeant l’environnement, à commencer par les arbres (fini le temps des flyers, des billets d’entrée, etc.)
→ en construisant plus de lien. Rien ne saurait être plus efficace pour communiquer et rassembler qu’une application (authentification, groupes d’utilisateurs, etc.). Une application mobile dépasse les frontières !

Il s’agit de quelques exemples seulement, mais une chose est sûre, l’Année Internationale du Tourisme Durable pour le Développement va dans le sens du soutien au secteur du tourisme, tout en créant un contexte porteur pour les apps de tourisme. Le moment ou jamais d’en savoir plus sur notre offre adaptée :
 

Pour plus d’informations sur la #IY2017, vous pouvez vous rendre sur le site officiel Tourism for Development (en anglais) ou le site de l’Organisation Mondiale du Tourisme - (en français)



Entrez votre adresse email