App builders : comment changer de plate-forme ?

Ecrit par le Mardi 29 Septembre 2020

App builders : comment changer de plate-forme ?
Cet article a été initialement publié le vendredi 1er juillet 2016.

Supposons que vous ayez choisi de créer une app  avec un App Builder. Excellent choix car vous cumulez 2 avantages : l'accès à un vaste choix de fonctionnalités pour créer votre application, sans avoir à maitriser aucun language de programmation. Cette prouesse est rendue possible par la technologie no-code.

Supposons également que vous recherchez en permanence ce qu'il y a de mieux pour votre app, et que vous consacrez régulièrement du temps à tester de nouveaux App Builders. Peut-être avez trouvé un meilleur App Builder que celui que vous utilisez actuellement, et vous vous demandez quels sont les enjeux majeurs à changer. Cet article vous explique comment changer d'App Builder en douceur

Quels sont les enjeux à changer d'App Builder ?


Avec la montée en puissance des app builders, il y a de plus en plus d’acteurs et d’offres présentes sur le marché. Mais vous êtes peut-être réticents à l’idée de franchir le cap et changer de prestataire, pensant que vous risquez de perdre tous les efforts jusque là investi. Cela est d'autant plus vrai pour les agences qui ont à leur actif de nombreuses applications.  L’idée d’opérer une transition vers un nouveau générateur d'applications peut s’avérer être un frein important.

Il y a certes un impondérable à considérer : en changeant de plate-forme, vous n'aurez pas d'autre choix que de re-créer une app dans le nouvel outil. Mais cela n'est pas l'écueil le plus important que vous pourriez rencontrer.

La véritable valeur ajoutée de votre application réside avant tout dans son audience et dans le nombre de téléchargements que vous avez obtenus jusque là. Ce qui doit vous guider c’est donc la perspective de pouvoir ou non conserver ces utilisateurs gagnés depuis votre lancement. La véritable perte de temps serait d'avoir à publier une nouvelle application dans les stores. Un écueil qui peut heureusement être évité, dès lors que vous avez en votre possession quelques informations clés.


Lorsque l'on change d'App Builder, la transition est un succès uniquement si on arrive à changer de technologie pour créer son app, sans perdre sa base d'utilisateurs. (Notez que les recommandations qui sont données par la suite ne sont pas spécifiques à un changement d'App Builder. Vous pouvez également les suivre si vous décider de confier votre app à un nouveau prestataire et que celui-ci s'apprête à ré-écrire le code source de l'app de zéro)

Suivez le guide !

Posséder une app, qu'est-ce que ça veut dire ?

Quand vous créez une application et que vous la publiez dans l'App Store et dans Google Play, celle-ci est associée à votre compte développeur. Cette association apparait sur les Stores, mais elle est également présente au sein même du code source de votre app.

Lors du processus de compilation de votre app, aussi bien pour iOS que pour Android, vous allez récupérer des fichiers depuis une console développeur qui sont utilisé pour "signer" votre app et attester que vous seul en êtes le propriétaire.

Quand vous changez d'App Builder, il est important d'utiliser la même signature lorsque vous reconstruisez votre app dans le nouvel App Builder. Cela est vrai pour iOS et pour Android, avec quelques différences que nous allons expliquer dès maintenant.

Android

Pour chaque application Android, il existe un fichier appelé Keystore. Ce fichier crée un lien entre l'application et son développeur (le propriétaire). A chaque fois que vous soumettez une mise à jour de votre app dans Google Play, Google vérifie dans le Keystore si le lien entre l'app et son propriétaire est présent. S'il l'est, la mise à jour peur se faire, s'il n'y est pas, la mise à jour est refusée.

Pour maintenir votre application dans Google Play il vous faudra obtenir auprès de votre app builder précédent le fichier Keystore. Sans ce ficher, vous ne pouvez pas re-créer votre app depuis une nouvelle plate-forme et publier une nouvelle version dans le Play Store sous la forme d’une mise à jour

Certains app builders donne volontiers ce fichier Keystore, d’autres non. Malheureusement, sans ce précieux sésame vous n’avez pas d’autre choix que de publier une nouvelle application sur le Play Store et vos utilisateurs devront dès lors effectuer un nouveau téléchargement. Dans cet horrible scénario, vous perdez votre base utilisateur et vous repartez de zéro pour construire votre audience.

Chez GoodBarber, nous transmettons le fichier Keystore sur demande. vous êtes libre de changer de technologie à tout moment, tout en conservant votre base utilisateur et vos téléchargements.

Au-delà du fichier Keystore, les autres informations nécessaires à la mise à jour de votre app Android sont le package name (le nom unique qui identifie votre application sur Google Play et sur les appareils Android) et le numéro de version de votre app. Deux informations que vous pouvez aisément trouver dans votre compte Google Play.

Dans l'interface du nouvel App Builder, en suivant le processus de compilation de l'app Android, renseignez le package name de votre app, incrémentez le numéro de version et signez votre app avec le Keystore. En procédant ainsi vous pourrez mettre à jour votre app sur Google Play sans aucun problème.

iOS

Lorsque vous construisez un app iOS, vous aller obligatoirement devoir utiliser les éléments suivants :
- un App ID. Il s'agit de l'identifiant unique de votre votre app dans l'écosystème iOS. Vous le créer depuis la console développeur d'Apple.
- un certificat de distribution. Il s'agit d'un fichier que vous récupérez dans le console développeur d'Apple. Il s'utilise pour signer votre app et attester que vous en êtes le propriétaire.

Quand vous changez d'App Builder, vous allez construire une nouvelle version de votre app. Lors du processus de compilation pour iOS chez le nouvel App Builder, utilisez votre App ID existant, incrémenter le numéro de version de votre app et signez là avec votre certificat de distribution.

A l’inverse d’Android, mettre à jour la version iOS de votre application avec la nouvelle app imaginée par exemple sur la plate-forme GoodBarber ne requière pas d’informations sensibles.

Pour résumez, vous aurez simplement besoin de votre App ID et de votre numéro de version, que vous pouvez trouver dans le champ informations de votre app dans votre compte AppStore Connect.

La transition

Une fois que la nouvelle version de votre application est venue remplacer l’ancienne dans les stores, vos utilisateurs n'ont plus qu'à effectuer une mise à jour sur leur appareil pour en bénéficier. Une simple notification les informe qu’une mise à jour est en attente.

Un petit conseil pour une transition optimale et éviter une éventuelle indisponibilité de votre app : construisez l’application sur votre nouvelle plate-forme de A à Z, testez-là et attendez que votre app soit à 100 % opérationnelle avant de clôturer votre abonnement chez votre prestataire précédent. De la sorte, vous sécurisez la transition et assurez une expérience utilisateur sans encombre de bout en bout. 

Enfin, lorsque vous entreprenez de re-créer une ou plusieurs applications depuis une nouvelle interface de création, profitez-en pour tester un nouveau design et donner un coup de neuf à vos projets. Il en va de même pour les fonctionnalités, n’hésitez pas à introduire de la nouveauté. Cela vous fera de puissants leviers de communication pour promouvoir votre mise à jour auprès de votre audience ! Un peu de teasing autour du relooking de votre app peut être un excellent moyen de réveiller votre communauté d'utilisateurs.



Entrez votre adresse email