Citations : ce qu'on retient du Web Summit 2016

Ecrit par le Lundi 14 Novembre 2016

Citations : ce qu'on retient du Web Summit 2016
La team GoodBarber est de retour du Web Summit 2016 ! Un évènement source d'inspiration et des rendez-vous au sommet, qui nous ont d'ailleurs inspiré plusieurs articles à venir. Nous avons notamment eu l'occasion de suivre de nombreuses conférences, avec des intervenants tous plus passionnants et passionnés les uns que les autres. En attendant de partager avec vous notre expérience, pour se remettre dans le bain, voici quelques-unes de nos citations préférées.

Au sujet des réseaux sociaux :

Les conférences du Web Summit ne laissent pas seulement la parole à des experts et spécialistes du web, mais aussi à des acteurs différents, au sens propre du terme, comme le comédien David Schneider qui s'est attaqué à un sujet pour le moins audacieux "Is the internet making us more stupider" (Est-ce qu'internet nous rend plus idiots ?).

Une intervention finalement davantage optimiste que cynique avec un conseil :
"Social media tip : BE IN ONE DIRECTION".

Un clin d'oeil à un groupe de musique célèbre qui ne se révèle pas moins judicieux, ou comment résumer l'importance d'avoir une stratégie cohérente sur les réseaux sociaux avec humour !

Au sujet de la monétisation :

On vous rassure, on a aussi fait le plein de conseils plus sérieux auprès d'experts du marché des apps, comme lors de la conférence "Winning in the app economy" (Etre gagnant sur le marché des appli) qui regroupaient les dirigeants de Kochova et Softonic :
"La plupart du temps, vos données sont de l'argent" Charles Manning, CEO, Kochova.

"Le bouche à oreille reste la clé en matière de distribution", Scott Arpajian, CEO, Softonic.

Au sujet du contenu :

Création de contenu et enjeux pour les médias, deux sujets qui ont été au coeur de nombreux débats, dont celui de la conférence "World war media", avec Till Faida (créateur d'Adblock Plus), Justin B. Smith, CEO de Bloomberg Media et Cait O'Riordan du Financial Times :
 
"Le content marketing tire le contenu publicitaire vers le haut" Justin B. Smith.

Quant à l'avenir de la monétisation du contenu pour les éditeurs : "Des pubs moins intrusives et un contrôle accru", selon Till Faida.

Au sujet du DIY :

En tant qu'app builder DIY on était curieux d'écouter ce qu'avait à dire Iris Lapinski, CEO d'Apps for Good à la conférence "Building for an era of makers" (Quels outils à l'ère de la fabrication ?) :
"Qu'est-ce qu'un créateur ? Quelqu'un qui identifie un problème et crée la solution pour le résoudre."

Une définition qui s'applique à la perfection à la logique de notre générateur d'apps et à notre volonté de proposer à tous les entrepreneurs un outil performant pour donner vie à leur projets. Iris Lapinski était accompagnée du Ministre de l'Education du Portugal, Tiago Rodrigues, qui a complété cette définition de la génération DIY avec cette formule géniale : "le Macgyver effect" ! Avant de conclure :
"Aujourd'hui, on peut partager à l'échelle globale ce qui se joue au niveau local".

Une fois de plus un crédo qui fait écho à notre solution de création d'application et ses outils pour construire une communauté autour de son appli, par delà les limites géographiques !

Au sujet des influenceurs :

Enfin, parmi le panel d'intervenants, la jeune génération n'était pas en reste, avec notamment la montée en puissance des YouTubers. Le Web Summit a ainsi accueilli Meredith Foster ou encore Alfie Deyes de Pointless Blog, des stars de la plate-forme YouTube dont le nom ne vous est peut-être pas familier, mais qui ont pourtant créé l'émeute à leur sortie de scène, avec des fans venus en nombre.  C'est simple, à côté d'eux, même Joseph Gordon-Levitt (aussi présent à l'évènement pour présenter son projet hitRECord) passait incognito dans les allées !

Des influenceurs suivis par des millions d'utilisateurs et qui semblent, il faut bien l'admettre, avoir tout compris. La preuve :
"Je fais en sorte d'adapter mon compte-tenu pour chaque plate-forme," Meredith Foster

"Le public est intelligent," Alfie Deyes

Si on devrait extraire la substantifique moelle du content marketing on n'aurait pas dit mieux : prendre l'audience au sérieux et créer un contenu adapté à chaque plate-forme. De la même façon qu'on ne crée pas le même contenu pour le desktop et une application mobile, on ne publie pas non plus la même chose sur Instagram ou YouTube. A méditer !

A bientôt pour la suite de notre compte-rendu du Web Summit 2016 à Lisbonne. 



Entrez votre adresse email