Quel avenir pour les Social Apps

Ecrit par le Lundi 30 Novembre 2015

Quel avenir pour les Social Apps
C’est fou ce que le monde change rapidement. Hier encore, les téléphones portables nous servaient seulement à téléphoner, envoyer un texto ou à jouer à des jeux monochromes comme Snake (même si ce jeu reste indétrônable entre nous). Puis, en 2007, l’iPhone d’Apple est apparu et a changé la face de l’industrie mobile à jamais. Sa popularité a entraîné une vague d’innovation autour du smartphone et de l’écran tactile.

De nos jours, les gens sont de plus en plus connectés. La prolifération des smartphones et le développement de fonctionnalités internet pointues sur mobile y sont pour beaucoup. Les applications à vocation sociale se sont multipliées, bien au-delà d’un simple échange de messages pour rester en contact avec ses amis, sa famille ou ses collègues.

On peut non seulement partager des photos, des vidéos, jouer entre amis, mais aussi chatter ou encore passer des appels vidéos et j’en passe. La question que l’on se pose dès lors : est-ce que la technologie a atteint ses limites ? Quelles perspectives pour l’avenir ?

L’histoire des Social Apps

Afin de se faire une idée de l’avenir des Social Apps il suffit d’observer ce que font les entreprises leaders du domaine. Les utilisateurs ne sont pas les seuls à dessiner les tendances. Les entreprises, surtout celles avec une présence influente, ont aussi leur impact sur l’utilisateur et ses habitudes à venir.

On pense forcément en premier à Facebook, certainement l’entreprise la plus influente en matière de réseaux sociaux, celle qui peut changer la donne quant au tournant que prendront les Social Apps.

Il suffit de regarder les récentes décisions de l’entreprise : en 2012, Facebook achète Instagram. En 2014 c’est au tour de WhatsApp, l’application de messagerie mobile cross-plateforme, pour pas moins de 19 milliards de dollars. Peu de temps après, l’entreprise annonçait que Messenger, une fonctionnalité anciennement intégrée à l’app Facebook, aurait sa plateforme dédiée. On peut se demander pourquoi le plus gros réseau social au monde investit tant d’argent dans une plateforme de messagerie mobile rivale, tout en faisant évoluer la sienne sur une plateforme séparée…

Est-ce l’avenir des Social Apps ?

La réponse est simple. En 2014, l’utilisation du mobile a dépassé celle des ordinateurs tandis que les apps de messagerie ont fait un bon de 100 %. Ce n’est pas une coincidence. Facebook a senti le vent tourner dans cette direction : le boom considérable de l’usage du mobile est alimenté par les apps de chat. Facebook l’a compris, c’est là que réside l’avenir des Social Apps.

Cela va de pair avec les arguments de vente des appareils mobiles modernes qui ont pour vocation de faciliter l’accès au monde connecté, avec internet, textos, MMS, e mails et aussi désormais, les apps de chat.

Les gens sont naturellement enclins à rester connectés avec les leurs, au point que certains ne décrochent même plus de leur téléphone. C’est sur cette tendance que repose le succès de WhatsApp, Messenger, Line, WeChat…

D’un point de vue commercial

Au-delà de l’attrait des apps de messagerie pour le consommateur, les entreprises telles que Facebook ont également réalisé le potentiel commercial des apps de chat. Même si les entreprises et développeurs sont légions dans le domaine des apps de chat, rapporté au monde des applications mobiles en général, la branche reste moins saturée que pour les autres médias. Le potentiel immense de monétisation en est à ses balbutiements.

Bien sûr il y a des applications qui se basent sur un modèle de souscription, comme WhatsApp, ou des applications qui encouragent les utilisateurs à acheter des "stickers", comme Line, mais cette logique n’est pas répandue. Cela laisse la porte ouverte à plus de compétition, à mesure que les entreprises réaliseront que les applications de messagerie sont une nouvelle frontière marketing.

Ce que cela implique pour le consommateur

Bien sûr, dès lors que davantage d’entreprises vont se lancer dans cette ruée vers l’or, la course à l’innovation suivra. Si le paysage mobile actuel permet déjà de bénéficier de fonctionnalités riches, comme le partage de photos ou les appels en haute définition vidéo, le futur pourraient bien réserver des surprises.

Il suffit de se reporter au lancement de l’innovant Snapchat. Quand de plus en plus d’entreprises auront compris le potentiel inexploité des apps de messageries, il n’est pas insensé d’imaginer que des applications de plus en plus créatives vont se développer. Finalement, qui sait quel sera le visage des Social Apps dans le futur ? 

Est-ce que Facebook a vu juste ? Est-ce que les apps de messagerie prendront le dessus ? Ou est-ce qu’une entreprise révolutionnaire viendra introduire quelque chose de résolument nouveau et inattendu ?

Une chose est sûre, plus les entreprises seront en compétition, plus l’innovation sera grande. Cela engendrera plus de Social Apps, plus de fonctionnalités et plus de diversité. Quels que soient la forme ou le contour de ces Social Apps dans le futur, il n’y a aucun doute sur le fait que les consommateurs en seront les premiers bénéficiaires.

Vous songez à rejoindre la révolution des applications ? GoodBarber a récemment été distingué parmi les meilleurs app builders sur le marché par Comparakeet et peut vous aider à créer facilement votre propre Beautiful App en quatre étapes.


Traduit par Isabella Leland



Entrez votre adresse email