Quels changements avec les nouvelles règles de l’App Store ?

Ecrit par le Vendredi 2 Septembre 2016

Quels changements avec les nouvelles règles de l’App Store ?
La communauté des développeurs iOS a appris hier qu'Apple allait prochainement mettre en place de nouvelles règles sur son store. Si vous avez déjà publié une app sur l’App Store, il y a de grandes chances que vous ayez reçu l'alerte directement dans votre boite mail. Mais, si elle ne vous est pas parvenue ou si vous n'y avez pas encore prêté attention, vous pouvez retrouver ici les informations principales concernant ces nouvelles règles introduites par Apple dans son communiqué du 1er septembre 2016.

Tout d’abord, ce sont évidemment les chiffres mentionnés qui ne manqueront pas d’attirer votre attention, avec "2 millions d’apps disponibles et pas loin de 100 000 nouvelles apps et mises à jour soumises chaque semaine", se positionner sur l’App Store semble un passage obligé pour se faire une place sur le marché des applications mobiles, en même temps qu’un sacré challenge. Avec les nouvelles règles d’Apple, la compétition n’est pas prête de s’arrêter, quant à la réputation un brin sévère de la plate-forme en matière de standards de qualité et motifs de rejet des applications, elle ne change pas non plus. Et donc, en résumé, à quoi faut-il s’attendre à compter du 7 septembre 2016 ?

Des contrôles de qualité pour les apps déjà publiées

Si les exigences d’Apple pour la soumission d’une app ne sont pas une nouveauté, en plus du processus de validation initial, Apple va désormais commencer à "mettre en place un système pour identifier les apps qui ne fonctionneraient plus correctement, qui ne seraient pas en accord avec les règles actuelles, qui ne répondraient pas aux exigences de compatibilité, ou encore, qui ne sont pas mises à jour depuis un long moment". Les développeurs concernés seront bien sûr informés par Apple avant que les apps "problématiques ou abandonnées ne soient retirées de l’App Store".

En tant qu’utilisateur GoodBarber vous êtes déjà sensibilisé à l’importance de mettre à jour quotidiennement votre application, nous vous invitons aussi à repenser votre design de temps en temps, pour rester dans les clous vis à vis d’Apple et puis ne serait-ce que pour séduire vos utilisateurs. Il n’en reste pas moins que cette récente décision d’Apple invite plus que jamais à prendre soin de son application. Pour les Agences, cette nouvelle peut être l’occasion de reprendre contact avec un client au sujet d’un projet  abandonné ou qui n’aurait pas subi de mise à jour récemment, c’est le moment de présenter une nouvelle offre de design mobile ou des fonctionnalités auxquelles vous ne donniez pas accès jusqu'alors (comme notre Carte de fidélité pour un local business). Une façon de détourner le nouveau positionnement d'Apple à votre avantage !

Halte au spam : la fin des titres à rallonge

Nous avons déjà pu évoquer ensemble l’importance d’une bonne description de votre app sur le stores. Vous vous êtes sûrement aussi familiarisés avec les spécificités du référencement sur l’App Store, avec l’ASO, pour un meilleur classement de votre application. A ce sujet, Apple écrit justement que la recherche est "l’une des méthodes les plus fréquemment utilisées par les consommateurs pour découvrir et télécharger des apps sur l’App Store".

Mais, pour parer aux dérives de l’optimisation à outrance, Apple déclare aussi : "dans l’espoir d’influencer les résultats de recherche, certains développeurs ont utilisé des noms d’application très longs afin d’inclure des éléments descriptifs et des termes dont la pertinence vis à vis de l’app est relative. Ces noms à rallonge ne sont pas affichés en entier dans l’App Store et ne sont d’aucune utilité pour l’utilisateur. Pour les nouvelles applications soumises à iTunes Connect et les mises à jours, la limite sera désormais fixée à 50 caractères pas plus."

Parce qu'on aime les apps, et les apps de qualité, on ne saurait contredire cette décision en tant qu'utilisateurs. Après tout, comme pour le SEO fut un temps et les changements que Google a opéré sur ses algorithmes, pour Apple il s’agit ici de la même façon de proposer un App Store optimisé pour les humains et non pour les robots. Une amélioration utilisateur dont on peut se réjouir. Et pour les créateurs d’applications, pas de quoi se faire un sang d’encre non plus : un nom d'app court et précis est l’illustration d’un concept clair et bien défini. Devoir faire tenir tout cela en 50 caractères c'est finalement s'astreindre à bien réfléchir son projet mobile, pour encore plus de succès ;)

Vous pouvez retrouver le communiqué dans son intégralité sur le site d’Apple.



Entrez votre adresse email