Les applications natives sont-elles toujours les meilleures ?

Ecrit par le Mardi 4 Septembre 2018

Les applications natives sont-elles toujours les meilleures ?
Quelques années auparavant, il n'y avait pas de doute, les applications natives étaient la meilleure façon de diffuser du contenu sur mobile. Une App Native est conçue pour fonctionner exclusivement sur votre téléphone, et de la façon la plus intégrée possible. Néanmoins depuis plus de 2 ans, le concept des Progressive Web Apps (PWA) vient bousculer l’ordre établi par le natif. Certaines grandes applis comme Facebook ou AirBnB ont changé plusieurs fois leur fusil d’épaule concernant le choix de la technologie pour proposer la meilleure expérience utilisateur sur mobile...

Si vous avez un projet de création d’application, vous devez forcément vous poser la question. Faut-il proposer une application native ? Faut-il proposer une PWA ? Chacune des 2 solutions a ses avantages. Plutôt que de chercher la réponse sous l’angle technique, il vaut mieux réfléchir à quel canal de distribution vous souhaitez privilégier: le Web ou les Stores?

Les Stores restent un reflexe

Parmi les habitudes d’utilisation d’un smartphone, chercher des apps sur le Store (AppStore ou Playstore) reste un réflexe très important. Et pour cause, 92% du temps passé sur son mobile l’est via des applications natives (Source: Flurry) ! C’est dire l’importance du natif dans notre utilisation quotidienne lorsque les 8% du temps restant sont réservés à l’utilisation d’un navigateur web. Mais ce temps passé à utiliser des apps natives est concentré sur une poignée d’apps. Si vous arrivez à faire parti de cette poignée d’apps privilégiées par votre utilisateur, cela veut dire que vous avez triomphé dans un environnement concurrentiel très agressif, car il est très difficile de se démarquer sur les Stores pour faire télécharger son app. En effet, l’éditeur d’App Native peut agir sur un nombre limité de leviers pour convaincre l’utilisateur de télécharger son app : son titre, sa description et quelques captures d’écran. Pour sortir du lot, la tâche est ardue mais c’est possible.


L’App native reste une porte d’entrée pour interagir avec votre utilisateur. Elle s’installe directement sur la page d’accueil du smartphone et vous permet de tisser des liens étroits avec votre audience, notamment par l’envoi de push. Disposer d’une App Native n’est pas à la portée de tous, donc en avoir une apporte un surplus d’image et un gage de sérieux à votre audience. On peut utiliser la notoriété des Store à son compte en ajoutant leur logo et un QR code de téléchargement sur ses supports de communication.


Le web mobile en progression

Si on décide de diffuser son contenu sur le web mobile (avec une Progressive Web App par exemple), plusieurs sources d’acquisition de trafic sont possibles: Referral (sites partenaires), direct via l’URL, organique (moteurs de recherche) ou social (Facebook, Twitter,...). Ce qui offre un panel assez large pour promouvoir votre contenu et acquérir des utilisateurs. Votre politique d’acquisition est entre vos mains.


Comme le contenu de votre Progressive Web App est indexé sur les moteurs de recherche, cela vous laisse plus de chance de sortir sur une recherche longue traîne. Si vous écrivez du contenu sur un sujet précis, les personnes intéressées peuvent vous trouver via une recherche sur Google. Chose beaucoup plus compliquée à faire avec une app natives. Des acteurs comme Facebook ont tenté d’imposer un standard pour reproduire le fonctionnement du lien hypertexte dans les apps natives, mais n’ont pas réussi.


Un autre avantage des PWA est qu’elles sont accessibles sur tous les types de smartphones, mais aussi sur tablettes et sur desktop (ordinateur personnel). Tous les navigateurs sont compatibles. Ce qui fait que même si vous n’avez pas de site web, votre PWA sera visible sur grand écran avec un design adapté. Et comme il n’y a pas de téléchargement, la PWA ne consomme aucun espace disque, sur n’importe quel appareil.


Comme une PWA est accessible uniquement via une URL, il n’y a aucune barrière à l’entrée. Vous pouvez très facilement en faire la promotion, l’ajouter sur vos supports de communication et la diffuser par mail ou SMS. Une URL est un outil de communication très puissant. L’URL est synonyme d’universalité, et implique que l’utilisateur peut y accéder de n’importe quel navigateur web.


Enfin, grâce aux Service Workers le comportement d’une PWA se rapproche beaucoup d’une App Native. En effet, il est possible d’y avoir accès offline, d’envoyer des notifications Push, de pré-charger des contenu pour offrir une expérience utilisateur fluide. Hormis les limites concernant les Geofences et Beacons ; et bien sûr l’envoi de notifications Push sur les iPhones, la frontière entre PWA et App Natives est très faible. A ce titre, GoodBarber propose une solution alternative pour contourner ce problème: l’envoi de Push par SMS.


Un choix difficile

Pour choisir entre distribuer votre app sur le Web ou sur les Stores, vous devez aussi tenir compte d’autres paramètres.
 
En effet, si vous voulez utiliser certaines fonctionnalités de géolocalisation, vous devrez absolument passer par le canal Store (AppStore ou PlayStore). Comme nous l’avons vu, les PWA offrent des fonctions de géolocalisation mais pas le geofencing et les beacons. Ces fonctionnalités peuvent être importantes dans la promotion d’un business par exemple.


En ce qui concerne Apple, certaines fonctionnalités PWA ne sont pas encore gérées dans l’environnement iOS mobile. Nous avons déjà parlé des push, mais aussi la possibilité d’installer facilement une PWA en HomeScreen (page d’accueil). C’est possible mais il faut aller le paramétrer dans les réglages du navigateur. Peu de gens connaissent la manipulation. Sur Android en revanche, dès que vous accédez à votre PWA, un pop-up vous propose directement de l’ajouter en HomeScreen.


Votre audience aussi est très importante dans le choix du canal. Android est l’OS mobile majoritaire dans le monde. Néanmoins, dans certains pays, notamment la Grande-Bretagne ou les Etats-Unis, les parts de marché sont partagées. De plus, si vous touchez une audience bien identifiée comme des cadres ou des professions libérales, les iPhone sont majoritaires.


Conclusion

Tous les concepts autour du web mobile tendent à converger pour offrir une meilleure expérience aux utilisateurs. Comme nous l’avons vu plus haut, la majorité du temps passé sur nos Smartphone l’est via des Apps Natives. Néanmoins, le web mobile est en progression. Il est difficile de privilégier un des 2 concepts.

Pour un éditeur qui n’a pas de ressources techniques, ni le budget pour engager des développeurs, un App Builder est une alternative intéressante pour toucher tous les canaux de distribution.

Chez GoodBarber, notre objectif est de proposer un outil qui permet d’avoir la même expérience utilisateur sur tous les canaux (Web, iOS et Android) à un coût abordable.

Pas besoin de choisir, soyez à la fois web et natif !




Entrez votre adresse email