Créer une app
Retour

4 raisons de supprimer une application mobile et comment les éviter

le 

Vous avez donné vie à une Beautiful App, vous avez obtenu vos premiers téléchargements, mais hélas, le pari n’est pas encore tout à fait gagné. Pour transformer l’essai, encore faut-il s’assurer que votre application n’est pas supprimée.

Pour vous guider, voici quelques-unes des raisons majeures qui entrainent la suppression d'applis dans les minutes qui suivent leur installation. Bien sûr, pas d’affolement, on vous donne aussi la stratégie pour contourner ces problèmes. C’est parti !

#1 Votre application impose l’usage des réseaux sociaux

Une application, on a envie de pouvoir la tester très rapidement afin de s’en faire vite une idée. C’est pourquoi le processus d’authentification / inscription (si vous en installez un) ne doit pas être trop fastidieux. A ce titre, notre système d’authentification  n’impose pas d’avoir un compte sur un quelconque réseau social pour s’enregistrer. Bien sûr, nous proposons cette fonctionnalité très appréciée, mais ce n’est pas une information obligatoire.

Pourquoi est-ce important ? Tout simplement parce que si s’enregistrer dans une application au moyen d’un compte Facebook ou Twitter est très tendance, cela restreint nécessairement le nombre d’utilisateurs potentiels. Cela dissuade d’emblée les utilisateurs qui ne détiennent pas ce genre de compte, mais aussi ceux qui sont frileux à l’idée d’autoriser une application à avoir accès à leurs données. Sans parler du processus d’autorisation qui ralentit nécessairement l’authentification et peut s'avérer dissuasif.

Avec notre add-on, le système d’authentification peut donc tout aussi bien se résumer à renseigner un nom, un e mail et un mot de passe que passer par les réseaux sociaux, ou comment retenir à coup sûr vos nouveaux utilisateurs. Vous pouvez aussi décider de ne requérir une authentification que pour certaines sections de votre application et ainsi permettre aux nouveaux utilisateurs de découvrir librement vos fonctionnalités. La flexibilité, notre maitre mot !

#2 Votre application n’est pas intuitive

Nous avons déjà mentionné ici l’importance de créer un splash screen  optimisé pour votre application mobile. Une fois votre application chargée, il faut immédiatement que votre utilisateur puisse avoir un aperçu rapide de ce que vous avez à lui offrir. On évite donc à tout prix le fouillis, en particulier sur l’écran d’accueil.

Par ailleurs, faites attention aux promesses mensongères. Gardez à l’esprit que la qualité prévaut sur la quantité. Imaginez une application avec des fonctionnalités clairement identifiées, sans vous disperser. Cela vaut mieux que d’aller dans toutes les directions par souci d’exhaustivité en oubliant de satisfaire au passage les attentes de vos utilisateurs. Moralité, une promesse claire et satisfaite vaut mieux que plusieurs promesses tenues à moitié.

En dernier lieu, le design doit s’inscrire dans une certaine familiarité. Par exemple, en matière de navigation, GoodBarber a fait le choix de s’appuyer sur le pictogramme unilatéralement reconnu comme symbolisant l’accès au menu : l’icône hamburger (trois lignes horizontales, les unes sur les autres). Un classique qui s’intègre dans presque tous nos templates, à moins que vous n’optiez pour le style TabBar.

#3 Votre application réclame trop vite de l’argent

C’est d’une logique implacable, mais aussi attractive que soit votre application, à proposition égale, il y a 99 % de chance qu’un utilisateur choisisse d’abord votre concurrent gratuit. Les fonctionnalités payantes in-app peuvent être une façon de contourner le problème, à condition bien sûr de ne pas en abuser non plus. 

Le dénominateur commun, quelle que soit votre solution, c’est de permettre, si possible, à votre utilisateur de découvrir un éventail suffisant des performances de votre application afin de susciter l’envie d’en découvrir davantage. Tâchez donc de proposer suffisamment de fonctionnalités accessibles et / ou de contenu ouvert afin de capter l’attention de votre audience.

N’oubliez pas que pour monétiser votre application , la publicité peut aussi s’avérer une stratégie gagnante qui ne freine quant à elle pas l’expérience utilisateur. GoodBarber vous propose deux add-ons publicité différents, via des « Régies publicitaires externes » ou l’ « Ad server interne ». Nous avons enfin une section E-Commerce qui peut vous permettre de proposer votre marchandise au sein de votre application.

#4 Votre application envoie trop de notifications push

Bien sûr, les notifications push sont un outil efficace et incontournable pour garder le contact avec vos utilisateurs et les amener à se ré-engager. Néanmoins, il ne s’agit pas de tomber dans l’excès et inonder vos utilisateurs inscrits de notifications.

L’idée c’est donc d’utiliser ce potentiel d’interaction avec parcimonie en gardant à l’esprit que vous devez vous assurer de contacter vos utilisateurs si vous avez une nouveauté ou expérience de qualité à leur proposer. Sinon, la sentence peut être sévère, la désactivation des notifications push au mieux, au pire la suppression de votre application. Eh oui, ça peut hélas aller aussi vite que ça, ne l’avez-vous pas déjà fait vous même quand une application vous importune trop ?

Avec GoodBarber, il vous est possible d’administrer les notifications push, en les personnalisant ou bien en générant un message automatique à votre convenance (par exemple lors de la publication d’un nouveau contenu). Un dernier conseil pour la route, essayez d’être réguliers dans votre sollicitation, choisissez un jour et une heure qui fonctionnent le mieux auprès de votre audience et imposez-vous ce créneau. Bien sûr, si vous avez une information ponctuelle et à forte valeur ajoutée à partager, choisissez tout de même la réactivité !
 
Voici quelques éléments à avoir présents à l’esprit lorsque vous soumettez vos applis à de potentiels utilisateurs. En tout cas, en échappant à ces écueils, votre application a toutes ses chances de rester pour de bon dans leur téléphone ! 
POUR ALLER PLUS LOIN :