Augmentez votre viralité: étudiez le comportement des utilisateurs de Facebook

Ecrit par le Lundi 10 Aout 2015

Lorsque l’on met en place une stratégie de présence sur les réseaux sociaux, la motivation première, le but ultime que nous cherchons à atteindre est la création d’une interaction avec notre audience. Une information aimée et relayée en grande quantité par les internautes est synonyme de buzz et donc de gain en visibilité.

Augmentez votre viralité: étudiez le comportement des utilisateurs de Facebook

Tout community manager est en perpétuelle recherche de partage, alors souvent on tâtonne, on teste plusieurs types de posts et on mesure les résultats afin de comprendre ce qui a le plus d’impact sur notre audience en fonction de l’industrie dans laquelle on évolue.

 

Mais soyons pragmatiques, peut-être devrions nous avant tout chercher à comprendre ce qui nous motive nous, ainsi que tous nos semblables à partager du contenu sur les réseaux sociaux, et en particulier sur Facebook.

 

C’est la question que s’est posée Neil Patel, co-fondateur de plusieurs start-ups américaines dont Quickspourt.


1/ Pourquoi « like »-t-on sur Facebook?

Le fait d’’aimer un contenu sur Facebook, est un geste simple et rapide à effectuer qui peut avoir plusieurs objectifs:
 

- Affirmer quelque chose sur nous même

Une étude menée sur 58 000 personnes a permis de démontrer qu’il est possible de découvrir certaines caractéristiques d’une personne simplement par rapport aux contenus qu’elle aura aimés sur Facebook. Il est par exemple possible d’en déduire son sexe, son orientation sexuelle, ses préférences politiques, etc. 

En effet on n’aime pas simplement pour nous-même, mais bien pour que les autres le sachent, et donc pour se forger une image. Une excellente raison pour vous donc de partager un contenu de qualité, qui représentera un gage de crédibilité pour la personne qui le partagera.

 

- Pour exprimer l’empathie virtuelle: il s'agit d'un concept de plus en plus présent qui grandit en même temps que les réseaux sociaux. L'empathie virtuelle consiste à manifester son soutient, le fait que l'on partage l'état émotionnel de quelqu'un à l'aide d'une action virtuelle comme un like sur Facebook.

Dans votre cas, cette empathie pourra s'appliquer en cas de posts plus "personnels" comme des évènement liés à la vie de votre business (un cap dépassé, un changement de local par exemple). Si vous vous débrouillez bien, il se pourrait que vos émotions deviennent communicatives.

 

- Pour obtenir quelque chose en retour: selon une étude de Syncapse, bon nombre de gens aime des pages pour des raisons purement intéressées; participer à un évènement, recevoir des réductions, participer à des jeux ou concours, ou tout simplement s’informer sur une marque qu’ils apprécient, et à propos de laquelle ils veulent se tenir informés.

Donnez leur donc une bonne raison de vous suivre et de partager votre contenu, vous voyez, vous avez l'embarras du choix...!


2/ Pourquoi commentons-nous?

Les commentaires sont définitivement plus personnels que les likes. Que ce soit pour leur auteur ou leur destinataires, ils sont, selon une étude de Moira Burke, plus satisfaisants, puisque plus consistants. 

Le fait de commenter demande un effort supplémentaire, et donc une motivation plus présente. Le commentaire, en comparaison avec le like, permet d'appuyer son propos, d'affirmer d'une manière encore plus marquée son appartenance à un groupe, ou encore de montrer que nous sommes assez informés pour participer à un débat.


3/ Pourquoi partageons-nous?

Le nerf de la guerre. Le comportement des utilisateurs de Facebook en termes de partage a été étudié par Ipsos. Cette étude nous révèle les 6 motivations principales qui poussent les utilisateurs du réseau social à partager.

 

- Pour informer: 61% des utilisateurs partageraient des choses qu’ils jugent intéressantes et 43% des choses considérées comme importantes. Il s’agit donc là de jouer un rôle d’information voire d’éducation.

 

- Pour distraire: 43% des utilisateurs préfèrent partager des choses amusantes, afin de se changer les idées, et partager son émotion.

 

- Pour affirmer sa personnalité: tout comme dans le cas du like vu plus haut, on apprend ici que 37% des utilisateurs de Facebook partage du contenu afin de faire savoir en quoi il croient, et de faire comprendre qui ils sont

 

- Pour conseiller: un bon nombre de partages consistent à donner son avis et donc à conseiller ses semblables. Ainsi, 30% d’entre nous partagent des contenus dans le but de recommander un dilm ou un produit par exemple.

 

- Pour sensibiliser: 29% partagent afin de soutenir une cause, et par la même occasion se sensibiliser son réseau à cette même cause.

 

- Pour améliorer sa réputation: 20% affirment partager pour s’insérer dans une conversation, et 10% pour montrer qu’ils sont initiés au sujet en question.

 

Voilà donc des informations précieuses donc vous pourrez vous servir pour adapter le contenu que vous diffusez via Facebook. En connaissant les motivations de votre audience, et en appliquant les règles de bonne conduite sur les réseaux sociaux que vous connaissez déjà, vous ne pourrez qu’augmenter votre traffic et gagner en visibilité. 

Vous l'aurez compris, il existe une multitude de possibilités pour réussir à créer des posts qui susciteront l'intérêt de votre audience, et donc des interactions. Soyez donc créatifs, et innovants. Ne misez pas sur un seul cheval et variez les types de posts afin de satisfaire un maximum de personnes ;)


Voici l'infographie complète proposée par Neil Patel:

 





Entrez votre adresse email