Comment permettre à vos clients de prévisualiser leur app - Guide pour les agences

Ecrit par le Lundi 2 Janvier 2017

Comment permettre à vos clients de prévisualiser leur app - Guide pour les agences
Lorsqu’il s’agit de vendre vos prestations mobiles, l’étape de la démonstration produit est cruciale. Que cela se passe avant la signature d'un contrat avec un client ou après, vos interlocuteurs voudront nécessairement valider le rendu de leur application avant qu'elle ne soit dévoilée au public ; il s’agit après tout de leur image de marque sur les stores. Mais alors, quelles solutions proposer ?

L'aperçu back office

La méthode la plus immédiate pour donner un aperçu d'une app à un client : lui donner accès au back office du projet. Depuis cette URL le client peut visualiser différents aperçus de son application, sur plusieurs mockups d’appareils. Grâce aux options de droits d’accès, vous pouvez aller jusqu’à leur donner la main pour configurer certains points. Surtout, ouvrir la porte du back au client c’est un gain de temps vis à vis des inévitables allers-retours. Dévoiler le projet au fur et à mesure permet en effet d’opérer des ajustements avant que le travail ne soit trop avancé.

My GoodBarber app

Rien ne saurait pour autant remplacer la démonstration sur un téléphone en tant que tel ou une tablette. Pour proposer cette expérience avant même que l’app ne soit disponible sur les stores, vous pouvez ainsi compter sur My GoodBarber app. Le seul bémol, comme son nom l’indique, cet outil n’est pas en marque blanche. En revanche, accessible facilement, sur les stores, il permet de prévisualiser l’app directement depuis un smartphone, à l’exception de certaines fonctionnalités natives, telles que les notifications push.

La version AdHoc

Pour une démonstration complète et un test exhaustif, la version AdHoc est le passage obligé avant la soumission sur les stores. Elle permet également de s’affranchir du branding GoodBarber. Pour permettre à vos clients d'accéder à cette version il vous suffit de générer la version AdHoc de leur app depuis le back office et de leur envoyer le fichier. Pour iOS il faudra préciser l’identifiant spécifique (UDID) de l’appareil du client dans la liste des devices autorisés au téléchargement. Ensuite, une fois l’app installée, elle peut être testée telle qu’elle apparaîtra sur les stores.

Une astuce : cette étape permet bien sûr de présenter votre travail mais aussi, pourquoi pas, de mettre en contexte certaines fonctionnalités additionnelles. Vous pouvez en profiter pour faire la promotion d'add-ons supplémentaires qui pourraient être utiles à votre client, comme une carte de fidélité, des alertes géolocalisées (beacons, geofencing), des coupons de réduction… Pouvoir tester directement le potentiel de certaines fonctionnalités dépasse le meilleur des arguments.

Pour les mises à jour futures enfin, celles qui imposent une recompilation et une nouvelle soumission de l’app, il vous suffira d’envoyer la version la plus récente du fichier AdHoc, pour validation par le client.

TestFlight

Pour les apps iOS il est également possible d’avoir recours à TestFlight, une solution proposée par Apple qui permet d’inviter jusqu’à 2000 testeurs par emails, avant la parution de l’app sur l’App Store.

Quelle que soit la solution utilisée pour proposer à vos clients de tester leur application, assurez-vous de maîtriser toutes les subtilités, comme la génération de la version AdHoc. Des instructions pas à pas sont disponibles dans le back office pour vous guider, même si vous pouvez aussi envisager de confier cette partie du travail aux équipes GoodBarber s’en occupe, qui, avec vos propres comptes développeur, prendront le relai pour vous.


Le saviez-vous ? Vous pouvez tester gratuitement, pendant 30 jours, notre dashboard reseller
BECOME A RESELLER



Entrez votre adresse email